ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
NTEGA-MARANGARA-GAHUTU REMI 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Ad augusta per angusta

COMMEMORATION DE L’ASSASSINAT DE GAHUTU REMI  
 
GAHUTU Remi Président Fondateur de PALIPEHUTU  
 
– Parti pour la Libération du Peuple Hutu du Burundi  
 
- a été assassiné le 17 Août 1990 dans la prison d’Ukonga à Dar Es Salaam , en TANZANIE . 
 
Son Curriculum vitae  
 
Nom et Prénom : GAHUTU Remi  
 
Date de naissance : 24 Mars 1945  
 
Lieu de naissance : Kabuguzo , Commune Rutegama Province Muramvya  
 
Nom du Père : NDARUZANIYE Athanase Nom de la Mère : SINDAYIGAYA Berthe 
 
Ethnie : Hutu ;  
 
Clan : Umuhanza  
 
Religion : Catholique 
 
ETUDES FAITES : 
 
Primaire : à la mission catholique de KIGANDA  
 
Ecoles Secondaires : Préparatoire au Petit Séminaire de MUREKE  
 
Gréco –latine au Petit Séminaire de MUGERA  
 
Cycle Inférieur des Humanités à l’Athenée Royal de Bujumbura Supérieures  
 
*Le 6 Sept 1963 , il va en Belgique où il faisait successivement les études de : * Technicien agricole A2 à l’Institut Technique et Agricole de l’Etat à IZEL Sur Semois * Ingénieur Agricole en Agriculture tropicale et Subtropicale à l’école Horticulture de l*Etat à Vilvoorde * Spécialisation en cartographie et classification des sols à l’Université de l’Etat à Gang * Ingénieur agronome en Science du sol à l’Univerisité Catholique de Louvain.  
 
Septembre 1978 : au rwanda ; contacts avec ses compatriotes hutu en vue de la création d’un parti pour la Libération du peuple Hutu du Burundi . - 2 - ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Différents travaux à bruxelles pour organiser son départ pour l’Afrique Gérant d’une Coopérative Agro-Pastorale au Rwanda dans le camp des réfugiés burundais au MUTARA . 
 
1979 : Profitant de 6ème Sommet groupant la France et plusieurs pays Africains au Rwanda , demandant aux Honorables et Distingués Délégués au Sommet de la Paix et Fraternités d’être Porte-Paroles pour condamner la genocide au Burundi comise par la minorité au pouvoir . ( c'est le document : Génocide au Burundi.  
 
1979 : Départ pour la Tanzanie dans les camps des réfugiés hutu du Burundi après une déclaration sur des injustices commises par le parti Uprona contre la majorité Hutu 
 
18.April 1980 : Il créa le Parti pour la Libération du Peuple Hutu » PALIPEHUTU ». Il était élu Président 1980-1982 : Il travaillait comme Agricultural Field Officer ( AFO avec la Tanganyika Christian Refugee Service « TCRS à MISHAMO  
 
1983 : il démissione de son travail pour se consacref uniquement au Parti 
 
1987 : Sa première périple voyage diplomatique en Europe en Italie et en Belgique pour défendre les droits de l’homme au Burundi  
 
1988 : Deuxième voyage diplomatique en Europe pour défendre les droits de l’homme au Burundi et ce dans la foulée de massacres des Hutu de NTEGA et MARANGARA  
 
le 15 Août 1988. La chasse de GAHUTU Remi 10.12.1988 :Influence de la Sûreté burundaise en Belgique était apparue en 1988 à l’occasion d’un incident à l’aéroport Internationale à Zaventhem à Bruxellex. GAHUTU Remi avait été enlevé par des agents burundais , après une nuit sur une chaise de la Gendarmerie belge . Les tutsi commence déjà à danser dans toute la ville de Bujumbura après avoir été informés que le vraie énnemie des tutsi était dans les mains de la sûreté burundais en Belgique .Beaucoup de tutsi se mobilisaient vers l’aéroport International de Bujumbura pour acceuillir leur énemi GAHUTU Remi. Heureusement , la belgique n’a pas entrer dans les jeux de tutsi.GAHUTU Remi était liberé.  
 
DETENTION DE GAHUTU Remi en Tanzanie 1989. :C’était après plusieurs tentatives avortées d’enlèvement et d’assassinat que finalement les autorités burundaises ont décidé de collaborer avec certains autorités tanzaniènnes les plus corrompus , pour mener à fin leur - 3 - décision , car l’UPRONA avait cru que , en faisant disparaître GAHUTU Remi et certaines personnalités hutu , censurait les revendications de parti PALIPEHUTU et par conséquent , les revendications des hutu et des Twa pour ne pas rester dans l’oppression .  
 
1989 : résidence surveillé à MISHAMO  
 
1989 : Arrestation de GAHUTU Remi à MISHAMO Même année , voilà son voyage pour la prison Centrale d’ Ukonga à Dar Es Salaam  
 
Du 15 Mai à sa mort : détention dans la prison Central d’UKONGA 
 
17 Août 1990 vers 16 heures locale : C’était ici que GAHUTU Remi a été assassiné.  
 
Plan d’assassinat : 
 
Qui était GAHUTU Remi ? Dans le cas des opprimés , GAHUTU Remi n’était pas n’importe qui. GAHUTU Remi était un homme pour une cause juste : la vérité , la justice , la paix et le développement d’un Burundi démocratique . En créant le PALIPEHUTU , il a montré l’amour du Peuple et de la Partrie . Urukundo rw’abanyagihugu GAHUTU Remi était au côté des opprimés : les hutu et les twa. Il voullait montrer qu’on serve pas un peuple qu’on aime pas et qu’on ne serve pas une patrie qu’on aime pas .Le rêve de GAHUTU Remi était de faire tomber les murs qui séparaient les ethnies au Burundi .  
 
Voilà les 5 piliers duPALIPEHUTU :  
 
* d’éveiller la conscience politique des opprimés 
 
* créer l’unité des hutu et des twa  
 
* créer un parti politique qui représentait les opprimés  
 
*des leaders au parti qui aiment le peuple et la patrie  
 
* l’unité des hutu  
 
* forces d’autodéfense GAHUTU Remi était un homme de parole , un homme qui disait ce qu’il faisait et qui faisait ce qu’il disait . Homme de parole jusqu’à sa mort .  
 
La mort de GAHUTU reste source de parole pour tous , les vrais patriotes burundais . Il nous a laissé avec un testament « Wadusigiye ijambo « . Dans le testament on trouve : Il faut s’unir pour la lutte et il faut lutter pour l’unité - 4 – Le parti reste ouvert à tout burundais hutu twa et tutsi qui estime qu’il est de son devoir d’oeuvrer pour l’égalité des droits et dvoirs à tous les citoyens . QUE VIVENT LES IDEES DE GAHUTU REMI. Je ne peux pas terminer sans citer quelques noms des compagnons de lutte décedés de GAHUTU Remi : 
 
NTEMERE Tharcis KINAMA Eustache BIGIRIMANA Melchiori MURENGERANTWARI Joseph MPAWENAYO Prospère NTIRABAMPA Antoine MUHITIRA Sylvère NZEYIMANA Ernest MISIGARO Donatien GASHIRABAKE Pascal Et beaucoup d’autres .  
 
Imana ibahezagire ibihe vyose.  
 
Je vous remerci  
 
Dr Etienne Karatasi

 

(c) ntega-marangara - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 5.09.2009
- Déjà 5205 visites sur ce site!